La transmission du savoir-faire culinaire par les livres de cuisine : les chefs s’adressent-ils aux cuisiniers-amateurs ?, par Romane Brune

Il existe plusieurs manières de transmettre un savoir-faire, une technique. La communication orale a longtemps été le moyen principal, mais avec le développement de l’écrit puis de l’imprimerie, l’écriture l’a remplacée et a pris de l’importance dans la transmission des savoirs. La cuisine française se caractérise par un grand savoir-faire que le livre permet de conserver.

Couverture Romane

Cet exposé a pour but de comprendre qui écrit les livres de cuisine, pour quel(s) public(s) et comment la transmission entre ces deux éléments a évolué depuis la création du genre. Le développement des supports, grâce à l’avancée constante des technologies, améliore l’interactivité entre le cuisinier-auteur et le cuisinier-lecteur. Différents types de transmission se distinguent, à la rencontre entre l’histoire du livre de cuisine et celle des supports de l’écrit : la transmission verticale du savoir-faire culinaire et la transmission horizontale, la première désignant la communication d’un maître à un élève et la deuxième une communication entre pairs. Le type de transmission influence-t-il le support utilisé pour transmettre ? Nous nous sommes alors demandé dans quelle mesure le livre de cuisine papier s’est inscrit et s’inscrit encore comme l’un des modèles principaux de transmission du savoir-faire culinaire.

Pour tenter de répondre à cette question, nous avons étudié dans une première partie l’histoire du livre de cuisine et son influence sur les caractéristiques du livre actuel. Nous avons observé également la corrélation entre la vision des français sur leur cuisine et les livres créés. Dans une deuxième partie, nous nous concentrerons sur les différentes stratégies éditoriales du marché actuel sous trois angles : la cuisine facile, la gastronomie et la cuisine saine. Dans une troisième partie, nous avons réfléchi à la place du livre de cuisine dans l’ensemble des médias pour déterminer s’il existe une concurrence ou une complémentarité entre eux.

Cet exposé a permis de déceler les différents types de transmission du savoir-faire culinaire par le livre de cuisine que nous pouvons regrouper dans le schéma ci-dessous de manière chronologique, chaque nouveau canal de transmission s’ajoutant au précédent. Nous séparons à gauche la cuisine professionnelle et à droite la cuisine populaire et familiale, dont l’imaginaire collectif pense qu’elle est réalisée par des femmes. Dans la moitié supérieure nous retrouvons les personnes considérées comme des experts, généralement les cuisiniers-auteurs, et dans la moitié inférieure, les novices qui consultent les livres de cuisine.

Schéma Romane

Résumé rédigé par Romane Brune

Publicités

Une réflexion sur “La transmission du savoir-faire culinaire par les livres de cuisine : les chefs s’adressent-ils aux cuisiniers-amateurs ?, par Romane Brune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s