30 ans, c’est grand à Montreuil !

salon-du-livre-jeunesse-montreuil

La dernière édition du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis s’est déroulée du 26 novembre au 1er décembre dernier. Pour ses 30 ans, le Salon a vu les choses en grand.

En 1985, le public assistait à la première édition du festival qui accueillait alors 50 éditeurs. Cette année, ce sont plus de 450 exposants et 160 000 visiteurs qui se sont présentés dans la halle d’exposition Paris-Est-Montreuil. Sous la direction de Sylvie Massallo, la plus importante manifestation d’Europe dédiée à la littérature jeunesse a dignement fêté ses 30 ans, lors d’une édition spéciale anniversaire intitulée « 30 ans, c’est grand ? ».

Cela fait 30 ans en effet que le Salon se lance le défi de mettre le secteur de la littérature jeunesse à l’honneur ; un pari remporté haut la main comme nous l’a montré cette dernière édition. Rassemblant les professionnels du livre de jeunesse de toutes les nationalités, notamment grâce au partenariat européen Transbook, le Festival de Montreuil accueille tous les passionnés de ce qu’il a nommé le « 10ème art ». Qu’ils soient auteurs, illustrateurs, libraires, bibliothécaires mais aussi enseignants, animateurs ou encore parents et enfants, tous les publics sont invités à découvrir l’univers du genre au travers de nombreux stands et événements.

Cette année, en plus des lectures musicales, des rencontres avec les auteurs ou des défis graphiques, le Salon nous proposait l’exposition « Passages ». Mettant en scène les travaux de neuf des plus grands créateurs de littérature jeunesse, elle avait pour but de démontrer que ces derniers n’étaient pas seulement auteurs ou illustrateurs mais aussi sculpteurs, photographes, peintres, réalisateurs, etc. Par ailleurs, la journée réservée aux professionnels du livre a été consacrée à des débats et échanges ayant pour thème le questionnement du statut de la littérature jeunesse comme une forme d’art à part entière.

À cela, s’ajoute le soin particulier que mettent les organisateurs à sensibiliser les plus jeunes aux nouvelles méthodes et moyens de lecture. Depuis 2012 en effet, le Festival a inclus la Biblio-connection, une bibliothèque interactive à commande gestuelle, mise à disposition du public – les mettant ainsi en contact avec les nouvelles innovations technologiques en la matière.

Cet anniversaire, c’était également l’occasion de rappeler que la littérature jeunesse est l’un des secteurs les plus actifs de l’édition en France et ce, malgré la période de crise que nous traversons. Ainsi en 2013, et ce malgré une baisse de 3%, la littérature jeunesse représentait 13,4% du chiffre d’affaires global de l’édition en France occupant, de fait, la seconde place du podium derrière la littérature générale. Elle représente également 2,8% des ventes totales de livres numériques en France.

Les enquêtes, menées auprès du public lors du festival, ont également révélé quelques informations intéressantes. Les genres les plus appréciés par les lecteurs seraient, dans l’ordre, le roman, la bande-dessinée et le manga. 50% des personnes interrogées préféreraient les histoires d’aventures ou fantastiques, 30% les thèmes du policier et de l’humour et enfin 20% se tourneraient plus vers la science-fiction et l’histoire.

Enfin, les fameuses 7 Pépites du Salon attribuées pour récompenser la qualité et la richesse de l’édition européenne de la littérature jeunesse ont été distribuées. Voici le nom des gagnants de cette année célébrés pour leurs performances dans chacune des sept catégories :

  • Roman européen pour adolescent : Le livre de perle, Timothée de Fombelle, Gallimard Jeunesse
  • La petite enfance : La Boîte à images, Emmanuelle Houdart, Thierry Magnier
  • Album : La Vie rêvée, Michel Galvin, Le Rouergue
  • BD / manga : Hilda et le Chien noir, Luke Pearson, Casterman et Pelote dans la fumée, vol. 1: L’Été / L’Automne, Miroslav Sekulic-Struja, Acte Sud
  • Documentaire : Chine, Scènes de la vie quotidienne, Nicolas Jollivot, HongFei
  • Livre d’art : Tous les Ponts sont dans la nature, de Didier Cornille, Hélium
  • Création numérique : Le jeu d’aventure pour enfants Botanicula, des Tchèques Jaromír Plachỳ et Peter Stehlik du Amanita Design Studio

Cela fait trente ans que le Festival de Montreuil permet aux professionnels et aux passionnés du livre de jeunesse de se réunir afin de le célébrer dans tous ses aspects. Trente ans durant lesquels il a su s’imposer comme étant l’événement le plus important de la littérature jeunesse en Europe.

Les autres articles sur le salon de Montreuil

Rédigé par Sarah Shahin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s