À la conquête de la France : la grande histoire des mangas, par Eloïse Itan

Le sujet que j’allais aborder dans mon mémoire s’est très vite défini : depuis maintenant très longtemps je suis passionnée de mangas, et c’est pourquoi j’ai choisi ce genre comme sujet. Cependant, je ne pouvais pas aborder le thème des mangas de manière aussi générale, il fallait donc que je trouve un sujet un peu plus restreint. Je me suis donc attachée à expliquer de quelle manière les mangas connaissent du succès dans le monde, mais j’ai aussi mis en avant ce succès à travers les différents dérivés que nous pouvons dorénavant trouver.

Manga en France

En écrivant ce mémoire, je voulais d’une part apprendre de nouveaux éléments sur l’histoire des mangas pour m’enrichir personnellement, mais aussi pour essayer de transmettre ma passion pour ce genre. J’ai donc trouvé la problématique suivante : comment ce genre littéraire populaire japonais a-t-il pu devenir un véritable phénomène mondial ayant du succès jusqu’en France ? Je pense que c’est une question qui reformule bien mon sujet car je souhaite vraiment insister sur cette évolution fulgurante que les mangas ont eue, ainsi que leur arrivée en France.

Le plan que j’ai choisi pour expliciter cette problématique est de tout d’abord présenter un panorama sur l’évolution des mangas en évoquant les prémices, puis son succès grandissant dans son pays originel et enfin son expansion à l’international et plus particulièrement en France. Puis, je me suis attachée au succès du manga en France, qui est le deuxième plus grand consommateur de ce genre au monde, ainsi que le fait que ce marché est florissant et qu’on a vu en peu de temps apparaître de nombreuses maisons d’édition, et enfin que ce genre n’est plus seulement écrit que par des Japonais, mais aussi par des écrivains français : c’est la grande entrée des mangas français, plus communément appelé manfra. Pour conclure mon mémoire, j’ai évoqué les dérivés de cet effet de mode que l’on peut trouver en France, comme l’apparition des animés et des films d’animation dans notre quotidien, mais aussi le fleurissement de conventions dans l’hexagone et enfin le fait qu’il y a de plus en plus de dérivés au niveau du style de vie, comme les otaku, ou du style vestimentaire.

Résumé rédigé par Eloïse Itan

Publicités

2 réflexions sur “À la conquête de la France : la grande histoire des mangas, par Eloïse Itan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s