Isabelle Monnin, Les gens dans l’enveloppe

Multitude des vraies photos qu’Isabelle Monnin a acheté. Ce sont des photos représentants la famille et des événements de leurs vies.
Première de couverture de Les gens dans l’enveloppe, d’Isabelle Monnin avec Alex Beaupain, éditions JC Lattès. Source : http://www.furet.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/8a02aedcaf38ad3a98187ab0a1dede95/i/834/9782709649834_1_75.jpg

« Chaque vie mérite d’être racontée »

On a tous ce même sentiment quand il s’agit de photographies, elles nous rappellent des moments heureux, des personnes à qui nous tenons, des amis, des membres de notre famille, etc. En soit, nous avons tous une valeur sentimentale en ce qui concerne nos photos. Une valeur qui fait qu’on ne se détachera jamais d’elles. Pourtant un jour, Isabelle Monnin – auteur du livre Les gens dans l’enveloppe – trouve des photos d’inconnus sur un site marchand et décide de les acheter. Elle ne sait rien de ces personnes qui ont voulu se séparer de leurs photos mais ces images la bouleversent et elle décide ainsi de créer une histoire, leur histoire. Elle écrit « le roman » – première partie du livre – où figurent les aventures de trois femmes, celle de la fille, de la mère et de la grand-mère. L’une recherche désespérément sa mère et son amour, l’une la vie et l’amour de sa vie et l’autre se remémore l’amour qu’elle a perdu. Trois histoires émouvantes d’amour familial et d’amour tout simplement.

Mais l’auteur ne s’arrête pas en si bon chemin, elle décide d’aller plus loin et part à la recherche de ces gens sur les photos. Elle retranscrit alors dans la deuxième partie de l’œuvre – nommée « l’enquête » – ses recherches, ses doutes et finalement les rencontres avec les gens des photos. Elle leur raconte alors son histoire et son idée de roman qu’ils trouvent farfelue et à leurs tours, ils répondent à ses questions et leurs dévoilent leurs vies. Isabelle Monnin ne changera rien de son roman, mais raconte dans l’enquête leurs enfances, leurs amours et leurs tristesses. Elle fera d’eux des personnages de son roman et de son enquête montrant ainsi que la vie de parfaits inconnus, qui au fond nous ressemblent, peut se montrer bouleversante et touchante, méritant ainsi d’être racontée.

Mais aussi d’être chantée, puisqu’avec Alex Beaupain, elle décide de créer un CD où par ailleurs les gens de l’enveloppe chantent avec la participation de Camélia Jordana et Françoise Fabian. Des chansons chantant la vie des personnages du roman et des chansons favorites des personnes de l’enveloppe créant ainsi le mélange des vies réelles et fictives qui émuent les unes et les autres.

Rédigé par Claire Lebreton

Publicités

Une réflexion sur “Isabelle Monnin, Les gens dans l’enveloppe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s