Libreria, une librairie « digital free »

[EN]

Photo des rayonnages jaunes de la librairie
Aperçu de l’intérieur de la librairie Libreria, Londres

Il y a un peu moins d’un mois, une nouvelle librairie a vu le jour à Londres, sous le doux nom de Libreria, soit librairie en espagnol et en italien. Si l’architecture des lieux (réalisée par Selgas Canos) vous interpelle, sachez qu’elle s’inspire de la nouvelle de Jorge Luis Borges, « La Bibliothèque de Babel », décrivant une gigantesque bibliothèque imaginaire aux salles hexagonales. Mais derrière son aspect surprenant, la librairie regorge d’originalité…

Une politique régressive

La politique de la maison est d’inspirer un retour au livre papier, et de permettre aux visiteurs de se déconnecter du monde extérieur. Pour se faire, la librairie interdit les téléphones à ses utilisateurs, et n’a aucun accès au wifi. Même la musique n’est pas diffusée via un lecteur MP3, mais via un lecteur de vinyles. Pour les fondateurs, il s’agit de lutter contre cette obsession pour la nouvelle technologie et contre une surcharge d’informations, qui nuit au bonheur et à la créativité.

Des services originaux

Avez-vous déjà vu…. Un bar à whisky dans une librairie? Eh bien, maintenant, oui ! Adieu le traditionnel café, Libreria a misé sur un service beaucoup plus original.

Au sous-sol, la librairie met également une imprimerie à la disposition de sa clientèle, pour leur permettre d’imprimer leurs propres travaux, et propose des cours sur l’art de l’impression.

Un classement insolite

Ici, les livres ne sont pas classés par genre, mais par thème. On pourra donc se retrouver avec un livre historique à côté d’un livre de poésie ou d’une bande-dessinée, juste parce qu’ils traitent tous les trois d’un même sujet.

Des célébrités sont également mises à contribution, pouvant assembler eux-mêmes des étagères avec leurs livres préférés.

Une occasion pour les visiteurs de se laisser surprendre au gré des étagères et de faire de nouvelles découvertes littéraires…

Des horaires nocturnes

La librairie propose des horaires nocturnes pour accueillir sa clientèle et lui permettre de lire jusqu’au bout de la nuit…

Intrigués? Alors rendez-vous au 65 Hanbury Street pour vous laisser surprendre !

Rédigé par Diane Fremiot

Retrouvez la version anglaise de cet article ici : Libreria, a digital free bookshop

Publicités

Une réflexion sur “Libreria, une librairie « digital free »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s