La littérature québécoise comme vous ne l’avez jamais vue.

Photo de Biz
 Source de l’image

Si je vous dis « Québec », je suis certaine que vous pensez immédiatement au sirop d’érable, aux chemises à carreaux et à Céline Dion. J’ai envie de crier haut et fort : cliché ! Heureusement, pour cette province du Canada, elle n’est pas que ça. Par son histoire et sa langue, cette région francophone d’Amérique du Nord, se rapproche de nous mais non, elle n’est pas une Nouvelle France nord-américaine. Elle sait se distinguer et être unique en son genre par sa culture, sa société et bien sûr sa littérature.

Longtemps vu comme arriéré et retardé par les français (d’après certains, ce cas l’es encore), la littérature québécoise offre beaucoup de diversités. Elle n’est plus une littérature régionale ou historique. Je souhaite d’ailleurs mettre en lumière un auteur que j’apprécie tout particulièrement pour son style. Il s’agit de Biz. Né en 1974, il est aussi rappeur, membre du groupe Loco Locass crée dans les années 90, mais aussi comédien, il est avant tout un grand défenseur de la langue française. Très engagé comme son groupe, ils se disent même « indépendantistes acharnés » et cela se ressent dans son écriture.

J’ai pu le découvrir grâce à son roman jeunesse La chute de Sparte, publié chez Leméac en 2011. Un roman ado racontant l’histoire de Steeve, lycéen en dernière année. Un livre poignant sur un adolescent engagé un peu en marge de son lycée, qui ose dire tout haut ce que les gens pensent tout bas sur la société, mais c’est aussi un ado avec les problèmes de son âge : amour, amitié, désorienté face à l’avenir et qui doit surmonter le choc du suicide d’un de ses camarades homosexuel. Biz écrit aussi pour les adultes avec son premier roman Dérives, chez le même éditeur en 2010, puis Mort-terrain en 2014 et Naufrage, son dernier roman en 2016.

Il a reçu de nombres prix pour ses romans notamment le Prix France-Québec de la fédération éponyme, composé de plusieurs régionales, partout en France. Prix unique en son genre et très convoité par les auteur(e)s québécois, il est le seul en France reconnu à donner une récompense en littérature québécoise. Il se consacre qu’aux romans, et le jury se compose uniquement de lecteurs même s’il y a des professionnels de l’édition, le comité de lecteurs de la fédération élit le roman. Les sélections se déroulent tout au long de l’année. Les éditeurs envoient romans et services de presse, au comité de lecture. Il en garde sept puis une nouvelle sélection est faite où seulement trois romans sont gardés et envoyés dans toutes les régionales. Les lecteurs des différentes régionales élisent alors leur titre préféré jusqu’au mois d’octobre, vote final. L’heureux gagnant remporte ainsi une meilleure visibilité, une bourse de 5 000 euros et l’opportunité de faire une tournée dans toute la France pour présenter son titre. Cette année, du 15 au 30 mars, Biz a eu l’honneur de rencontrer plusieurs lycéens, de participer à plusieurs rencontres publiques et a reçu son prix au Salon du Livre de Paris, le 16 mars.

Site du groupe Loco Locass 
Site de l’édition Leméac
Site de la Fédération France-Québec 

Rédigé par Claire Lebreton

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s