Le Salon de l’autre Livre – la promotion de l’édition indépendante

A chaque édition, le Salon de l'autre Livre attire de nombreux visiteurs
© association l’autre Livre

Du vendredi 11 au dimanche 13 novembre 2016 s’est tenue la 14ème édition du Salon des éditeurs indépendants, au centre de Paris. Le temps d’un week-end, le Salon de l’autre Livre a investi les mille mètres carrés de la Halle des Blancs-Manteaux, dans le quartier du Marais.

Ce salon pas comme les autres se veut être une vitrine de l’édition indépendante française et internationale : après avoir constaté que le Salon du Livre de Paris ne mettait pas en valeur les petites maisons d’édition qui réussissaient à y participer, l’association l’autre Livre a décidé en 2003 de mettre en place un lieu indépendant de rencontres et d’échanges. Ce salon prône la diversité des livres exposés, la variété des éditeurs présents et la multi-nationalité.

Plus de 160 éditeurs étaient ainsi présents aux Blancs-Manteaux ; les exposants présentaient des œuvres de domaines aussi variés que des livres d’artistes, de la littérature pour la jeunesse, de la poésie, des romans, avec toujours une place pour la littérature étrangère ainsi que les arts graphiques. Les trois jours du salon se sont organisés autour de rencontres avec les auteurs, de lectures, de dédicaces, et de débats sur l’actualité dans le monde du livre. La sortie officielle d’Une barque pour Lesbos de Nouri Al-Jarrah, sur la Syrie et ses réfugiés, a également eu lieu, traduit par Aymen Hacen et paru aux éditions Moires. Plus de cinq mille visiteurs ont donc pu découvrir la diversité culturelle dont le Salon des éditeurs indépendants se veut le vecteur.

En effet, depuis 2003, l’association l’autre Livre milite pour la défense de « l’exception culturelle, la pluralité et la diversité face à la concentration croissante de l’édition et de la distribution au sein de groupes industriels et financiers », comme l’explique leur site internet ; constituée d’un regroupement d’éditeurs indépendants, l’autre Livre se positionne comme le pendant du Syndicat National de l’Édition. Aujourd’hui, l’association compte plus de 180 maisons d’éditions adhérentes, à Paris comme en province, ainsi qu’en Suisse, en Belgique ou encore en Espagne.

L’association milite pour donner une voix aux éditeurs indépendants, notamment en assurant la promotion et la diffusion de leurs livres ; ainsi, en plus du Salon de l’autre Livre qui est organisé chaque année, en 2015, un local avait été aménagé en tant que librairie éphémère pendant deux semaines, le « Viaduc du Livre », pour les adhérents à l’association. Dans la même idée, l’autre Livre a ouvert en décembre dernier « L’Espace » éponyme, 13 rue de l’Ecole Polytechnique à Paris, afin de défendre et promouvoir les livres publiés par les membres de l’association.

Les quatre principales revendications de l’autre Livre s’articulent autour de deux volets, les enjeux économiques et politiques du monde du livre actuel. En effet, en réponse aux tarifs postaux en constante augmentation, l’association demande l’instauration d’un tarif livre, afin de réduire les coûts supplémentaires pour les éditeurs tout comme les libraires. Dans un second temps, elle revendique que l’Etat prenne parti pour les petites maisons d’édition auprès des banques, pour permettre les prêts à faibles taux d’intérêt et le maintien des autorisations de découvert. Par ailleurs, l’association milite pour que des aides de l’Etat et des collectivités locales soient allouées aux associations ou aux actions de coopérations entre éditeurs indépendants. Enfin, l’autre Livre propose l’instauration d’un statut juridique nouveau, celui d’éditeur indépendant de création, facilitant l’édition en tant qu’activité culturelle, souvent non lucrative.

Le Salon international des éditeurs indépendants vise ainsi à défendre la production indépendante, et comme l’association l’explique, la « liberté d’éditer » ; offrant aux lecteurs et visiteurs des livres aussi uniques que variés.

Laure Chataignon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s