Un sorcier pour les assembler tous

« Mr et Mrs Dursley, qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmé avec la plus grande fierté qu’ils étaient parfaitement normaux, merci pour eux. »

C’est sur cette phrase que s’ouvre le tout premier tome de la saga Harry Potter, Harry Potter à l’école des sorciers, qui racontera sur 7 tomes les histoires fantastiques du jeune Harry, orphelin et élevé par une famille de Moldus plus que désagréable, jusqu’au jour où il découvre non seulement qu’il est un sorcier, mais aussi que son histoire lui vaut une notoriété sans bornes dans le monde des sorciers. Mais pas que !
En effet, la saga Harry Potter a accompagné un nombre incroyable de lecteurs, et la Pottermania n’a pas manqué de toucher un public très large : enfants, parents, le jeune sorcier a conquis le cœur de personnes de tous âges et de tous horizons.

Et récemment, les fans ont été comblés par la sortie d’un tout nouveau livre, Harry Potter et l’enfant maudit, qui se passe plus de 19 ans après la défaite de Vous-Savez-Qui, et dans lequel l’histoire sera concentrée non pas uniquement sur Harry Potter et de ses amis, mais sur son fils, Albus Severus Potter, dans une nouvelle quête qui fera replonger les personnages dans un sombre épisode du passé.
À l’occasion, toutes les librairies de France ont organisé une soirée Harry Potter, pendant laquelle le livre serait mis à la vente dans la nuit du 13 au 14 octobre, à partir de 0h01. Les fans étaient bien entendu au rendez-vous, et c’est à qui sera le premier pour enfin posséder le livre tant attendu, et enfin retrouver leurs sorciers favoris.

Par ailleurs, dans les pays anglophones le livre est sorti le 31 juillet 2016, mais pas seulement ! En effet, Harry Potter et l’enfant maudit est en réalité le script d’une pièce de théâtre, qui a été jouée pour la première fois au Palace Theatre à Londres en même temps que la sortie du livre.
Si vous êtes suffisamment à l’aise avec l’anglais, et que votre budget le permet, sachez que des places sont encore à la vente !

Mais avant la sortie de ce que l’on considère d’ores et déjà comme le huitième tome des aventures de Harry Potter, la Pottermania ne s’était pas endormie ces dernières années. Les fans de Poudlard ont déjà eu pour patienter plusieurs nouveaux ouvrages entre les mains : des rééditions bien sûr de la saga originelle, comme la réédition de Gallimard jeunesse d’octobre 2016, mais aussi les très beaux livres illustrés par Jim Kay, qui arrivent doucement (le deuxième tome, La Chambre des Secrets, vient de sortir début octobre).

Des ouvrages directement tirés de l’univers Harry Potter sont également venus enrichir les étages des bibliothèques des Potterheads [fans de Harry Potter, ndlr] : Quidditch Through the Ages (Le Quidditch à Travers les Âges, paru en 2008 chez Gallimard), sur le sport préféré des sorciers, et The Tales of Beedle the Bard (Contes de Beedle le Barde en français, paru en 2008 chez Gallimard Jeunesse), le fameux livre que Dumbledore lègue à Hermione pour l’aider dans la recherche des Reliques de la Mort au début du septième tome de la saga.

Un autre de ces ouvrages est paru en 2001 et a été récemment réédité, Les Animaux fantastiques, écrit par Norbert Dragonneau (Fantastic Beasts and Where to Find Them, by Newt Scamander en langue originale), le héros du film sorti en salles en France le 16 novembre dernier.

Ces livres, de plus en plus nombreux, ne manquent donc pas de s’adresser à un public très large, pas seulement les enfants qui ont grandi avec Harry Potter, mais aussi des parents, qui bien que déjà adultes quand la fièvre Harry Potter a commencé, n’ont pas manqué de succomber aux charmes du jeune sorcier et de son histoire si particulière. Mais il n’y a pas que la génération de la première heure qui est touchée par ce film et les livres qui l’accompagnent : ils s’adressent aussi à une nouvelle génération qui n’a pas connu les premières années de Pottermania lors des premières parutions de la saga Harry Potter initiale, d’où les tables de livres très illustrés chez les libraires, avec par exemple Le Carnet magique de Norbert Dragonneau chez Gallimard Jeunesse ou Les Animaux fantastiques : Décors et personnages à colorier chez HarperCollins. La sortie du dernier film ainsi que de ces livres doit donner un nouveau souffle au monde des sorciers qu’aucun de nous n’a réellement quitté.
Accio liber !

Elise Nicoli et Garance Berthaut

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s