Une touche de féminisme à la Maison de la Poésie

Dans le Marais, passage Molière, se cache la Maison de la Poésie. Sponsorisé notamment par le CNL et la Mairie de Paris, ce projet est installé dans l’ancien théâtre Molière depuis 1995. Cependant, c’est uniquement depuis l’arrivée d’Olivier Chaudenson à la direction, en 2013, que la Maison de la Poésie a pris sa forme actuelle. Celle-ci ne fonctionne plus uniquement comme un théâtre, mais offre des rendez-vous réguliers – devenant ainsi une vraie maison pour les auteurs (et autres artistes) et leur public. La Maison de la Poésie organise donc des ateliers, des rencontres, mais surtout une littérature “live”, proposant des scènes musicales et notamment une façon de découvrir un texte porté autrement, par la scène, la voix, la musique, l’image, l’écran… Jean-Louis Aubert, Sylvain Tesson, Feu! Chatterton et Michel Houellebecq se côtoient donc sur la liste des artistes et auteurs à la programmation de la Maison.

La-maison-de-la-Poésie-Paris
La Maison de la Poésie, passage Molière. Crédits : Échappée Belle Paris.

Le projet propose donc des rencontres ponctuelles, avec auteur, traducteur, éditeur… mais également des rendez-vous réguliers, comme celui de l’Histoire du vertige ou de l’Édition Alternative. Nous étions présent le jeudi 27 avril pour la douzième soirée du cycle Édition Alternative, proposé par Jean-Luc d’Asciano des éditions L’oeil d’or. Chaque soirée permet la présentation d’une “petite” maison d’édition indépendante, qui met alors en avant sa spécificité à l’aide de lectures et de coupures musicales.

Continuer la lecture de Une touche de féminisme à la Maison de la Poésie

Hors Concours : le prix de l’édition… qui n’a pas de prix !

Goncourt, Renaudot, Femina, Interallié… Vous les connaissez. Mais quelle est la finalité des prix littéraires ? Un label de qualité qui apporte une plus-value indéniable pour les ventes. L’attribution d’un tel prix est un signe de reconnaissance littéraire, qui donne aux auteurs une visibilité bien plus importante. Chaque année en novembre, les livres dans les vitrines se parent de bandeaux rouges qui appellent les lecteurs. Vous avez par exemple certainement lu le roman lauréat du Prix Goncourt 2016, dont nous avons rencontré l’auteure à la Librairie Kléber : Chanson douce de Leïla Slimani, publiée chez Gallimard.

Vous connaissez aussi peut-être la fameuse expression Galligrasseuil ? Le monopole des maisons de Gallimard, Grasset et Seuil dans les listes des lauréats depuis des dizaines d’années est en effet indéniable. Face à ces géants, comment les “petits” éditeurs peuvent-ils espérer s’imposer sur le marché ?

C’est pour répondre à cette problématique que Gaëlle Bohé, professionnelle du livre à Paris, a crée Hors Concours, le prix de l’édition… qui n’a pas de prix ! Construit sur le modèle des “grands” prix littéraires, cette récompense méconnue a cependant une structure toute particulière qui permet de découvrir l’actualité de l’édition indépendante.

Académie-Hors-concours
Logo de l’Académie Hors Concours

Continuer la lecture de Hors Concours : le prix de l’édition… qui n’a pas de prix !

L’édition en Allemagne

Nous étions lundi dernier présentes à la 37e édition de Livre Paris, le plus célèbre salon du livre français. Nous y avons ri, lu, découvert, (beaucoup) marché, testé des innovations, cherché Charlie, et nous en avons aussi profité pour assister au café professionnel sur l’édition en Allemagne, organisé par le bureau international de l’édition française (BIEF). Les trois intervenants nous ont donné des clés de compréhension sur l’actualité du secteur du livre allemand.

Poster de la 37ème édition de Livre Paris

Continuer la lecture de L’édition en Allemagne

One Book One City, un festival littéraire irlandais

L’Irlande est empreinte de légendes et c’est peut-être pourquoi tant d’écrivains fleurissent dans cette petite île et plus particulièrement dans sa capitale. Lors de mon année Erasmus, j’ai été surprise par les irrégularités de Dublin. Les universités et salles de sport sont disséminées dans des maisons à l’air tout à fait banales.  Et chaque pub (stratégiquement placé dans chaque – et je dis bien chaque – rue) abrite toute sorte d’artiste comme des musiciens/chanteurs, des danseurs, des conteurs, des poètes ou écrivains qui, tous, contribuent à l’Histoire et aux légendes de Dublin. Avec autant de talents qui peuplent la ville, est-il si incroyable de voir un tel nombre de festivals littéraires germer à travers l’Irlande ? Probablement pas.

Continuer la lecture de One Book One City, un festival littéraire irlandais

Bédéciné, quand la BD fait son cinéma

Illzach, petite cité aux alentours de Mulhouse, accueillait comme depuis trente-trois ans le festival Bédéciné, mettant à l’honneur la bande dessinée. L’espace 110 où se tenait la manifestation s’est vu assailli par les bédéphiles. Petits et grands s’enthousiasmaient à l’idée de rencontrer leur illustrateur préféré. Et, à cette ambiance bonne enfant, s’ajoutait le rythme joyeux des orchestres se déplaçant ici et là.

unadjustednonraw_thumb_291

Continuer la lecture de Bédéciné, quand la BD fait son cinéma